KOSMOFIC Index du Forum KOSMOFIC
Science Fiction
 

FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres
GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion


L013

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    KOSMOFIC Index du Forum -> GENERAL -> SFICTION
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kr
Redacteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 112

MessagePosté le: Ven 12 Mai - 00:22 (2017)    Sujet du message: L013 Répondre en citant

 « Savez-vous ce que j’ai envie de faire, Zagor ? »

« Non, mais je suppose que vous allez me le
dire, Yuri. »

« Bien sûr, voilà mon idée, nous n’avons plus de
nouvelles de la Terre depuis quatre
siècles, j’aimerais bien y faire un saut, histoire
de savoir où ils en sont. »

« Hm ! Oui, c’est une idée, mais qui n’est pas
sans risque, y envoyer des sondes serait peut-être
préférable. »

« Bah ! S’ils voyageaient dans l’espace, nous le
saurions, je ne pense pas qu’ils aient tellement
évolué, on pourrait même leur laisser un message
marrant, histoire de rire un peu. »

« Holà, doucement, jeune homme, comme vous
l’avez dit, nous ignorons où ils en sont, y faire un
saut peut-être une bonne idée, mais il va falloir
procéder avec prudence, en principe, nous
pouvons rendre notre vaisseau invisible et
indétectable, ils  doivent avoir un paquet de
satellites autour de leur planète, il suffira de
copier le contenu de ces satellites, et d’écouter
leurs émissions, sans rien émettre, cela nous fera
de la lecture et de l’écoute pendant pas mal
de temps. »

Le jeune homme en question avait 438 ans, et
s’appelait Yuri Satnikov, assistant du Professeur
Zagor Barakov, âgé de 463 ans.

Tous deux se trouvaient dans un vaisseau spatial
baptisé « UNIVERS 1 » situé bien à l’abri au fond
d’une crevasse, sur un astéroïde de 600
kilomètres de diamètre, quelque part dans le
système Oort.

Disposant à leur service d’une centaine
d’androïdes intelligents qui avaient construit un
second vaisseau, « UNIVERS 2 », identique au
premier, 400 mètres de long, qui leur permettait
de bénéficier d’un grand confort, en quatre
siècles, les deux hommes avaient fait pas mal de
progrès dans maints domaines, après avoir conçu
un premier androïde intelligent qui en avait
constitué dix autres, afin de fabriquer
l’UNIVERS 1 et améliorer leur sous-sol du
Caucase, qu’ils avaient quittés en 2027 à bord du
dit vaisseau, la nuit, pour une destination
inconnue, ils se retrouvèrent, quelques semaines
plus tard, dans Oort, au terme d’un voyage
qui, normalement, aurait nécessité au moins
500 ans de navigation  d’après les possibilités
terrestres de l’époque, mais Zagor Barakov était
un savant hors normes disposant de
connaissances étendues en maints domaines, très
bien assisté de Yuri Satnikov, qui était presque
son équivalent dans les domaines manuels, il
savait tout faire.
 
Après avoir constitué des propulseurs capables
de dépasser la vitesse de la lumière, ils avaient
navigué prudemment pour arriver près d’un
astéroïde qu’ils baptisèrent YUZO2027CC, yuzo
comme diminutifs de leurs prénoms, 2027, année
de leur départ, et CC, abréviation de Caucase.

Peu de temps après, leurs androïdes trouvèrent
le moyen de transformer la matière, ce qui leur
permit de disposer d’aliments, de boissons, de
produits d’entretien, parmi bien d’autres, en
permanence, ce problème étant réglé, il mirent
leur équipe sur des recherches médicales afin
d’allonger leur durée de vie, les résultats étaient
déjà intéressants, pas encore immortels, ils
pouvaient vivre durant des milliers d’années, c’est
alors que leur équipe se pencha sur le domaine
scientifique, là aussi, les recherches
progressaient, sur la résistance des matériaux, sur
les armes et autres moyens de défense, sur les
instruments de repérage et de détection, les
androîdes pouvaient voler et se rendre
invisibles, l’UNIVERS 1 avait été refait de fond
en comble et était devenu dernier cri, de même
pour le second vaisseau, les ordinateurs et autres
positroniques avaient été également
modernisés, mais la Terre était encore trop loin
pour intercepter les réseaux, toutes ces avancées
avaient nécessitées quatre siècles d‘un travail
acharné, le problème de l’immortalité restait le
seul à résoudre, mais depuis quelques
semaines, les deux hommes commençaient à
s’ennuyer et à ressentir un manque d’activité, d’où
l’idée de Yuri, celle de voir où la Terre en était.

Ils auraient tout aussi bien pu rechercher des
exoplanètes dans d’autres systèmes, ils y avaient
pensé, mais estimèrent finalement qu’il se
trouvaient très bien sur leur YUZO2027CC, et que
le système Oort leur offrait une sécurité qu’ils
n’auraient peut-être pas ailleurs.  
 
Le lendemain:

« Pour reprendre votre idée, Yuri, une vodka ou
un whisky peut-être ? »

« Volontiers pour une vodka. »

« Moi toujours un whisky, bien glacé, alors j’irai
avec vous vers la Terre, notre équipe saura garder
la boutique, précautions de base, vaisseau
invisible et indétectable, copie du contenu de
leurs satellites, mise en orbite autour de la
Lune, vue, écoute et analyse de tout ce qui se
passe sur terre durant, disons quinze jours, ou
peut-être un mois, cela devrait être suffisant, puis
retour à YUZO, qu’en pensez-vous ? »

« Bon programme, Zagor, on part quand ? »

« demain matin. »

 Le lendemain matin, l’UNIVERS1, composé de dix
androïdes, de Zagor et de Yuri, sortit de la
crevasse et quitta YUZO pour se diriger vers le
système solaire, dépassant la lumière de plusieurs
milliers de fois, ils mirent trois jours pour
atteindre la zone de Neptune, puis quelques
heures de plus pour la Lune.

« Bon, notre positronique est assez puissante pour
s’occuper des satellites, nous verrons plus tard
pour rentrer dans leurs réseaux. »

« D’accord, Zagor, je procède, repérage
automatique des divers satellites, puis feu ! »

Durant quinze jours, depuis une limite de face
cachée de la Lune, la positronique enregistra
scrupuleusement les informations des divers
satellites, qu’elle transforma parallèlement en
fichiers vidéos, puis Yuri:

« On pourrait peut-être déjà voir ce que ça donne ? »

« Toujours aussi impatient, mais après
tout, pourquoi pas ? »

Yuri et Zagor passèrent trois jours à regarder
les vidéos, ce dernier:

« Bon, on sait un certain nombre de choses, ils
sont en 2427, la Terre a 15 milliards d’habitants, ils
ont terraformés Mars et la Lune, les pays que nous
avons connus se sont transformés en six zones et
un Centre de Commandement qui les dirige
toutes, ils ont peu progressé en médecine et en
spatial, durée de vie moyenne 150 ans, leurs
astronefs dernier cri ne dépassent pas 100.000
kilomètres/seconde, leur réseau de
communications et d’informations est le Tnet, il est
temps de savoir ce que ce réseau contient afin
d’affiner nos connaissances. »

« En effet, Zagor, peut-être vaut-il mieux arrêter
de pomper les satellites pour nous connecter au
réseau, ils ne sont pas très avancés, mais
pourraient avoir des doutes. »

« Des doutes ?

C’est sûr qu’ils en auront lorsque nous serons
connectés, pour eux, les réseaux fonctionneront
au ralenti, car nos appareils sont puissants, mais
sur qui ou sur quoi appliqueront-ils leurs doutes ?

Certainement pas à nous qui sommes censés avoir
disparus depuis belle lurette. »

« Oui, puis de toute façon, ils ne savent pas où on
habite, et même s’ils le savaient, cela ne leur
servirait à rien, alors connexion ! »

Ils passèrent quinze autres jours à pomper le
Tnet, puis encore un mois en connexion alternative
avant de repartir vers Oort.

Pendant ce temps, sur Terre, quelque part aux
ex-USA, Tyler Powell 72 ans Président du
GECOM, et de la planète réunissait ses Ministres:

David Foster 63 ans Ministre du GLAM

Igor Khitrov 62 ans Ministre du GRE

Mombo Balongo 57 ans Ministre du GRAF

Brahim Kouatly 59 ans Ministre du GARAS

Logan Wallace 53 ans Ministre du GAUNZ

Karl Schwartzberg 61 ans Ministre du GTF

Le GLAM Groupement latino-américain comprenait
tout le continent américain, nord et sud.

Le GRE   Groupement russo-européen comprenait
la Russie et l’Europe.

Le GRAF Groupement africain, s ‘appliquait à
toute l’Afrique.

Le GARAS Groupement arabe et asiatique englobait
toute l’Asie, le Moyen-Orient, et l’Arabie Saoudite.

Le GAUNZ Groupement Australie Nouvelle Zélande.

Et enfin le GTF   Groupement terraformé comprenant
Mars et la Lune.
 
Le GCOM Groupe de commandement, commandant
tous les autres groupes était établi en zone GLAM
ayant appartenue aux USA.

Chaque Ministre, tout en appartenant au
GCOM, dirigeait un groupement doté de toutes les
organisations nécessaires, ce qui lui permettait
d’informer le Président de tout nouveau
déroulement, et là, une seconde réunion allait
débuter, avec un ordre du jour relatif à un fait tout
à fait inhabituel, le Président Tyler Powell prit
la parole:

« Bien, Messieurs, depuis quatre jours, le réseau
Tnet fonctionne de nouveau normalement, et il
n’y a rien à signaler du côté de nos satellites, nous
sommes le 3 Mai 2427, depuis notre dernière
réunion du 12 Avril, avez-vous pu recueillir de
nouveaux éléments sur cet étrange phénomène
qui nous a perturbés pendant deux mois ? »

Igor Khitrov: « Pas de mon côté, Monsieur le
Président, mon attaché scientifique, qui s’occupe
également des recherches spatiales m’a
simplement indiqué à titre d’hypothèse qu’un tel
phénomène ne pouvait s’expliquer que dans le
cas d’un puissant pompage, tant sur nos
satellites, que sur le réseau, mais quant à savoir
d’où pouvait provenir ce pompage, aucune
réponse n’a pu être donnée, nos informaticiens
excluent d’emblée le cas de hackers qui, si
brillants soient-ils, ne disposent pas d’une telle
puissance qui dépasserait de loin les capacités
de la planète. »

David Foster: « Mêmes constatations et mêmes
hypothèses chez nous, j’ai mis toutes mes équipes
sur le coup dès la mi-Mars, mais sans résultat. »

Brahim Kouatly: « Idem chez nous, cela reste
inexplicable. »

Karl Schwartzberg: « Même chose chez
moi, personne sur la Lune ni sur Mars, qui ont
également vécu ce phénomène, n’a d’explications. »

Logan Wallace: « Carrément stupéfiant, nous
sommes les seuls à occuper notre système
solaire, pas encore rencontré d’extra-terrestres
qui seraient bien plus avancés que nous, d’après
certains dires, mais toujours à titre
d’hypothèse, il s’agirait d’un pompage
d’informations, de toutes nos informations, mais
alors au profit de qui ? »

 Mombo Balongo: « Oui, on m’a parlé de cette
hypothèse, ainsi que de celle qu’il ne s’agit pas de
hackers, comme chacun d’entre nous sans
doute, j’ai mis mes collaborateurs sur le coup dans
les jours qui ont suivi l’apparition du
phénomène, plusieurs de mes chercheurs m’ont
parlé d’une onde gravitationnelle puissante qui
serait passée dans notre système, je ne sais
quoi penser. »

Tyler Powell: « Une onde gravitationnelle dites-vous ?

Je n’y crois guère, pour deux raisons, la première est
qu’avant d’être Président, j’étais un chercheur
scientifique réputé, comme vous le savez, et la
seconde, sachant parfaitement ce qu’est une onde
gravitationnelle, nous aurions décelé son passage, ce
qui n’a pas été le cas, dommage d’ailleurs, car cela
m’aurait rassuré, non, il y a une autre raison, et je
ne désespère pas de la connaître un jour, car
n’oubliez pas que nous gouvernons 15 milliards
d’humains, ce qui n’est pas rien, en plus, durant ces
vingt dernières années, nous avons réussis à
constituer une société planétaire qui n’est certes
pas parfaite, mais qui a le mérite d’être à peu près
équilibrée, plus de conflits, plus de chômage, tout
le monde a un domicile, bon, le cas des prisonniers
sur la Lune est particulier, il s’agit d’inadaptés non
récupérables, mais je veux maintenir cette société
durant encore longtemps, et ce fameux phénomène
ne me plait pas, alors continuez les
recherches, rapprochez-vous de nos super-têtes
martiennes et de toutes les autres, nous allons
assez couramment dans l’espace, pas très loin
d’accord, seulement jusqu’à Neptune, la vitesse
lumière n’étant pas encore résolue, les gens qui
quitteraient la Terre ne pourraient aller que sur la
Lune ou sur Mars, voyez s’il n’a a pas de gens qui
ont plus ou moins récemment disparus, je ne vois
pas d’autre explication possible. » 

Brahim Kouatly: « Si je vous ai bien
compris, Monsieur le Président, vous pensez à des
chercheurs marginaux, qui disposeraient d’un
lieu secret, et qui pourraient être en avance sur
nos chercheurs ? »

« Oui, entre autres, Brahim, il faut également
rechercher de ce côté-là, je veux une réponse.

Dans 15 jours, nous nous réunirons pour les affaires
courantes, mais dans un mois, nous reviendrons sur
ce point, en espérant qu’il y aura du nouveau.

La séance est levée, bon appétit à tous. »

Un mois plus tard, alors que Zagor et Yuri, fort loin
de là, continuaient à analyser les informations, le
Jeudi 3 Juin 2427, Tyler Powell et ses Ministres
étaient de nouveau en réunion, le Président
prit la parole:

« Alors Messieurs, des nouvelles sur le phénomène
de Mars/Avril ? »

Logan Wallace: « Je suppose que mes confrères ont
fait comme moi en se rapprochant des
informaticiens, nous avons tenté d’identifier les
numéros d’IP utilisés par les satellites.

Comme vous le savez, tout passe par eux, ils
émettent une série de numéros aléatoires qui change
toutes les dix secondes, si les séries ont été faciles
à retrouver, les whois correspondants n’ont rien
donné, sinon de nous renvoyer au satellite émetteur.

Autrement, non, Monsieur le Président, rien
de nouveau. »

Les confrères en question ayant abondés dans le
même sens, Tyler Powell, visiblement déçu, préféra
ne rien ajouter et se borna à dire:

« Bien, alors passons à l’ordre du jour concernant
les affaires courantes. »

Quelques jours plus tard, dans l’UNIVERS1, Yuri:

« Alors, Leonid, Piotr et Sergei, que pensez-vous de
ce que nous regardons depuis des semaines ? »

Leonid, Piotr, Sergei, trois androïdes, les premiers
créés, qui coordonnent les autres, c’est Leonid qui
répondit:

« Il y aurait beaucoup à dire, mais en fait, rien n’est
vraiment surprenant, nés dans le sous-sol du
Caucase,  Piotr, Sergei et moi, connaissions déjà
les évènements de l’époque sur Terre, ainsi que son
histoire, les humains ont peu évolué et ont conservé
leurs caractéristiques, ce Tyler Powell n’est pas
vraiment un tyran, même s’il a utilisé divers moyens
de pression pour parvenir aux résultats actuels, dont
certains sont plutôt bons, je préfère vous laisser le
soin, à Zagor et à vous, Yuri, d’échanger vos
impressions, si vous avez besoin d’éclaircissements
ou de rappels de certaines données, nous restons à
votre disposition. »

Zagor: « C’est une bonne idée, Yuri, allons prendre
un apéritif avant de déjeuner, nous pourrons alors
parler de tout cela. »

Yuri: « Un seul apéritif ?

Plutôt léger, je suis partisan d’en prendre
plusieurs, c’est sûr que nous aurons pas mal de
conversations sur tout ce que nous venons de voir et
d’entendre, j’ai même idée que cela va nous occuper
pour un bon bout de temps. »



Durant plusieurs jours, Zagor et Yuri passèrent en
revue toutes les informations recueillies, parfois avec
l’aide de Leonid ou de Piotr pour des rappels, ce qui
les amena à conclure que:

Zagor: « Leonid a vu juste, finalement, c’est moins
intéressant que ce à quoi on aurait pu
s’attendre, c’est vrai que ce Tyler Powell est loin
d’être le plus mauvais, gérer 15 milliards
d’individus, plus le milliard sur Mars et les quelques
millions sur la Lune, ce n’est pas une petite affaire.

A noter que ce petit malin, non content d’être riche
comme Crésus et de disposer des plus jolies femmes
officiant dans son Palais, s’est bien gardé de dire à
ses Ministres qu’il avait bénéficié d’avancées
médicales lui permettant de vivre un siècle de
plus, soit 250  ans, sans vieillir, David Foster étant
également au courant, a lui aussi, bénéficié du
traitement, mais pas les autres, et l’équipe
scientifique qui a fait cette découverte se trouve
actuellement sur la Lune, pour longtemps, il aurait
pu éviter cela.

Sept groupements, une seule monnaie, une seule
langue, on peut considérer cela comme un
progrès, le niveau de vie des gens est bien supérieur
à celui de 2027, mais les différentes classes
existent toujours. 

Les Lois sont assez draconiennes, notamment en ce
qui concerne les limitations des naissances, il est
vrai que là…

Difficile de faire autrement.

En plus, toutes les classes aisées disposent d’androïdes
qui, à défaut d’être intelligents, sont d’excellents
serviteurs, pas mal de nouveaux gadgets, pas toujours
nécessaires, pour le spatial, c’est plutôt léger, ils n’ont
pas résolu le problème de la vitesse/lumière et ne
peuvent sortir du système, pour atteindre la zone de
Neptune, il leur a fallu établir des bases sur des
satellites de Saturne, Titan et Encelade, l’autonomie
de leurs propulseurs demeurant très faible. »

Yuri: « Oui, il leur reste pas mal de progrès à faire, et
puis, ils doivent encore réfléchir sur notre
pompage, non ? »

Zagor: « Je suppose que oui, mais où voulez-vous
en venir ? »

Yuri: « A une petite envie de leur passer un message
histoire de les émoustiller un peu. »

Zagor: « Ca, c’est du sadisme, qui ne me semble pas
nécessaire. »

Yuri: « D’après ce que vous m’avez dit peu après
mon embauche, à votre place, je voudrais leur donner
une petite leçon, au début des années 2000, vous
étiez le plus brillant scientifique de l’époque, comment
les autorités vous ont récompensé?

En vous créant des ennuis et en vous obligeant à vivre
en reclus pendant 20 ans dans un sous-sol, moi, j’aurai
encore la rage, même maintenant. »

« C’est vrai, mais il y a du pour et du contre, si je
n’avais pas fait l’objet d’injustices, nous ne serions
probablement pas sur un astéroïde à des dizaines de
milliards de kilomètres de la Terre, nous serions morts
depuis longtemps au lieu de boire un coup comme
nous le faisons, enfin, même si actuellement, ils n’ont
pas le meilleur des Présidents, personne n’est
responsable de mon histoire. »

« Pas faux, Zagor, mais moi, j’ai envie de les titiller
un peu, je ne pourrai le faire que si j’ai votre
accord, vous restez mon supérieur. »

« Bon, en admettant que je vous le donne, cet
accord, comment voyez-vous la chose ? » 

« Je vais rédiger le message que je vous ferai lire, mais
pour corser l’affaire, je vais demander à notre équipe
de le rédiger en sumérien, langue très ancienne que
deux ou trois historiens sur Terre peuvent traduire, ça
nous permettra de refaire un petit voyage histoire de
nous distraire en épiant leurs réactions. »

« Encore pomper les satellites ?

Cela va faire désordre. »

« Non, Zagor, cette fois-ci, on pourra utiliser nos
mini-sondes invisibles dans le Palais du Président, j’ai
idée qu’on va bien se marrer. »

« Et comment procédera-t-on pour l’envoi du message ? »

« Le Tnet, on le diffuse à jet continu pendant 2
heures, cela devrait suffire. »

« Je pense que oui, et suis curieux de le lire, votre
message. »

« Il sera très simple, du genre:

« Bonjour barbares,

Nous sommes les auteurs du phénomène qui a dû
vous perturber en Mars et Avril, vous n’avez pas
beaucoup progressé durant ces derniers temps.

Vos numéros d’IP et les whois ?

Enfantin, voici la liste:

------------------
------------------

Peut-être repasserons-nous dans votre secteur dans
deux ou trois millénaires. »

« Pas mal, ils ne se sentiront pas menacés, la liste
d’IP prouvera que le message ne vient pas d’un
farceur, et ils nous croiront immortels, en fait
cela devrait les faire réfléchir. »

« Je vais donner le texte à Léonid, et lui demanderai
combien de temps pour le mettre en bon sumérien. »

Quinze jours plus tard, Piotr:

« Ca y est, Zagor, nous avons appris le sumérien, et
voici le message. »

« Bien, merci Piotr, Yuri, nous sommes fin Juin, en
Juillet et Août, l’immense majorité des gens est en
vacances, peut-être faut-il attendre début Septembre
pour le passer ? »

« Ouais, vous avez raison, on peut attendre début
Septembre, sans problème. »

Un certain Lundi 6 Septembre 2427, à la limite de la
surface cachée de la Lune:

Zagor: « Allons-y pour l’émission du message sur
Tnet et pour l’envoi de sondes vers le Palais du Président. »

Leonid: « On procède. »

Deux heures plus tard, sur Terre:

Brahim Kouatly: «Un message en sumérien circule sur
le net, Monsieur le Président, j’ai près de moi Monsieur
Hesam Khelfa. »

Tyler Powell: « Le célèbre historien?

Peut-il le traduire ? »

« Oui, Monsieur le Président, question de minutes. »

« Bien je reste en ligne, faites bloquer le message, ne
passez surtout pas la traduction sur le net, et faites
comprendre à Monsieur Khelfa que cela doit rester
secret. »

« Bien sûr, Monsieur le Président, je fais le nécessaire. »

Cinq minutes plus tard:

« Monsieur le Président, le message ne passe
plus, Monsieur Khelfa a parfaitement compris
l’enjeu, sa traduction est la suivante:

Salut barbares,

Nous avons conçu le phénomène qui vous a perturbés
en Mars et Avril, vos progrès sont faibles durant ces
dernières périodes.

Vos numéros d’IP et les whois ?

Plaisanterie, voici la liste:

------------------
------------------

Nous reviendrons peut-être dans deux ou trois
millénaires. »

« Bien, Où êtes-vous actuellement ? »

« A Téhéran, Monsieur le Président. »

« Alors réunion après demain matin dans mon
Palais, le Mercredi 8 Septembre à 9.00 heures
précises. »

Le Mercredi matin, Tyler:

« Alors, tout le monde a bien eu la traduction
du message ?

Je vois que oui, qu‘en pensez-vous?»

Mombo Balongo: « Une chose m’apparaît comme
certaine, Monsieur le Président, ce message est
authentique, c’est-à-dire qu’il ne saurait être l’œuvre
de plaisantins, la liste des numéros d’IP est
totalement exacte et nos spécialistes mis à
part, personne ne pouvait la connaître. »

Tyler Powell: « C’est un argument de poids, d’autres
suggestions? »

Karl Schwartzberg: « D’après son sens, il ne présente
aucune menace, ils repasseront peut-être dans deux
ou trois mille ans, grand bien leur fasse, nos progrès
sont faibles ?

Nous faisons au mieux, jusqu’à présent, je ne croyais
pas trop aux extraterrestres, mais maintenant… »

Logan Wallace : « Des extraterrestres qui enverraient
des messages en sumérien ?

Pour tenter de nous faire croire quoi ?

Ils reviendront dans deux ou trois mille ans, ce qui
laisserait supposer qu’ils sont immortels ? 

Là, on rentre dans la science-fiction. »

Brahim Kouatly: « Peut-être pas, mon cousin Moktar
était là lorsque j’ai appelé Monsieur le
Président, vous savez que c’est un savant qui saura
tenir le secret, il pense qu’il s’agit de gens beaucoup
plus avancés techniquement et médicalement que
nous, il est convaincu qu’ils disposent d’une énorme
avance scientifique, et qu’ils ont trouvé un moyen de
prolonger leur durée de vie, sans être immortels pour
autant, ils peuvent vivre durant des milliers
d’années, ne croyant pas aux extraterrestres, il ne
pense pas qu’ils en fassent partie. »

Tyler Powell, après avoir frappé la table d’un sacré
coup de poing:

« Voilà qui devient intéressant, cela mérite un coup
à boire, que prenez-vous ? »

David Foster: « C’est un peu tôt, mais un bon Bourbon
on the rocks, je ne dis pas non. »

Tyler Powell: « Bien, vous autres, faites votre choix, et… »

C’est à ce moment là que le portable de David Foster
entra en action, et que tous purent entendre:

« Monsieur le Ministre, ici Jason Wright, j’apprends à
l’instant que sur la Lune, depuis deux jours, une sorte
d’onde magnétique ou gravitationnelle serait décelée
sur la limite de la face cachée, et… »

Tyler Powell: « Passez-moi votre portable, David, alors
Wright, et c’est maintenant que vous nous le dites ?

Deux jours ?

Qu’est-ce qu’ils ont foutus pendant ce temps là, vos
imbéciles, envoyez une dizaine de Vanguards2400 sur
les lieux !

Et rappelez-nous pour les résultats. »

Après avoir raccroché:

« Vous voyez, Messieurs, il y a une explication logique
à tout, c’est Moktar Kouatly qui a vu juste, on est en
présence de  gens comme nous, mais plus avancés, qui
savent rendre leurs vaisseaux invisibles et
indécelables, sauf qu’ils font encore l’erreur d’émettre
des ondes gravitationnelles, pas de sumériens qui
auraient remonté le temps, ni d’extraterrestres, on va
voir ce qu’ils valent devant nos Vanguards2400 dotés
de canons transformateurs, qui seront sur place dans
quelques minutes. »

Au même moment, dans l’UNIVERS 1, à la surface de
la Lune.

Zagor: « Bon, rappelons les sondes, je crois qu’on peut
se préparer à plier bagages. »

Leonid: « Je m’en occupe. »

Yuri: « Ouais, ils n’ont pas vraiment apprécié, le sens
de l’humour fait défaut chez ce Tyler Powell, mais
manque de chance pour lui, ses nettoyeurs arriveront
trop tard. »

Zagor: « Oh! Même leurs canons transformateurs
seraient inoffensifs pour nous, mais inutile de chercher
des complications, notre message est bien passé, nous
pouvons partir. »

Quelques secondes plus tard, Piotr:

« Départ enclenché. »

Un peu plus tard, dans le Palais présidentiel, David
Foster:

« J’ai Jason Wright, Monsieur le Président, résultats
négatifs, lorsque les Vanguards sont arrivés sur les
lieux, les ondes gravitationnelles avaient
disparues, plus aucune trace nulle part. »

Tyler Powell: « Ouais, cela veut dire que ces gens
vont plus vite que la lumière et qu’il sont déjà loin, ils
ont passé leur message, guetté nos réactions par des
moyens qui nous échappent encore, ce qui les a
peut-être amusés, le boulot étant fait, ils sont
repartis, mais ça ne me donne que la moitié de la
réponse, je veux savoir qui ils sont, partant de
l’hypothèse, qui doit être exacte, qu’il s’agit de
terriens comme nous, plus avancés, des scientifiques
qui auraient quitté la Terre il y a un certain
temps, mettez vos spécialistes sur cette
piste, l’histoire des recherches spatiales, n’hésitez
pas à faire remonter plusieurs siècles s’il le
faut, puisqu’ils ont l’air de vivre longtemps, la réponse
est quelque part dans le passé, j’en suis sûr. »  

Sur l’UNIVERS 1, Yuri:

« Un drôle de sanguin, le Tyron Powell. »

« Oui, mais loin d’être idiot, et c’est un
tenace, si, comme je le pense, il décide de mettre ses
gens à contribution sur des recherches historiques, il
se pourrait bien qu’il me retrouve. »

« Et alors ?

Là où vous n’êtes plus ?

Car pour le YUZO2027CC, il repassera. »

Et tous deux de rire.

Six mois plus tard, en Mars 2428, au cours d’une
réunion de routine n’ayant rien à voir avec les
évènements précités, Igor Khitrov:

« Monsieur le Président, depuis hier, j’ai peut-être
une réponse aux évènements de l’année
dernière, dans la nuit du 2 Février 2027, vers 3 heures
du matin, un vaisseau aurait décollé d’un sous-sol au
Caucase, cet abri a fait l’objet d’une autodestruction
télécommandée, les autorités russes de l’époque
recherchaient un grand scientifique depuis plus de
20 ans, le Professeur Zagor Barakov, né en 1964 à
Moscou, on lui a supposé un assistant, or un jeune, un
Chef de Laboratoire doté d’un Doctorat scientifique a
soudain disparu, il s’appelait Yuri Satnikov, né en
1989 à Krasnodar.

D’après nos recherches, c’est le seul évènement pour
lequel un doute demeure, tous les autres ayant été
parfaitement élucidés. »

Tyler Powell: « Zagor Barakov, et Yuri Satnikov
dites-vous ?

Des gens qui auraient plus de quatre siècles ?

Intéressant, très intéressant, je ne suis pas surpris
que les autorités de l’époque n’aient pu mettre la
main sur ce savant, un sacré malin qui maintenant, doit
être loin d’ici après s’être bien amusé à nos dépens.

S’il n’a pas encore trouvé l’immortalité, il doit la
rechercher activement, probablement avec de gros
moyens, j’aimerais bien pouvoir le rencontrer. »


-----***-----
 
_________________
Cicéron c'est Poincaré.

Bébert


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Mai - 00:22 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    KOSMOFIC Index du Forum -> GENERAL -> SFICTION Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com